Un 10 sur 10 pour débuter l’année !

image description

Clermont 25 – Grenoble  6

Beaucoup d’élèves rêveraient de débuter l’année comme les Clermontois viennent de le faire en empochant un 10/10 lors de leurs deux premières évaluations. Après une mi-temps hachée et longtemps au coude à coude avec des Grenoblois vaillants, les hommes de Franck Azéma sont parvenus à se détacher pour arracher le bonus offensif sur un dernier rush de Paul Jedrasiak, à la sirène… de quoi conforter une place de leader qu’ils iront défendre la semaine prochaine à Oyonnax.

 

150828-cr-grenoble-2.jpg
 

 

La fiche technique 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps doux, pelouse bonne, 15 987 spectateurs.

Clermont bat Grenoble 25 à 6 (mi-temps : 7-6). Arbitrage de M.Descottes

Pour Clermont : 3 essais de Domingo (28e), Lee (70e) et Jedrasiak (80e) 2 pénalités (61e, 64e) et 2 transformations de Lopez.

Pour Grenoble : 2 pénalités (12e, 26e) de Hart.

Cartons Jaunes : Desmaison (fautes répétées, 37e) Battle (antijeu, 68e)

150828-cr-grenoble-3.jpg
 

Des déchets en première période

 

Après un match très précis au bord de l’Atlantique, la deuxième copie clermontoise fut, au moins lors des 40 premières minutes, plus laborieuse. Certes, les Auvergnats ont dominé mais ont eu bien du mal à se défaire de la défense inversée des Isérois bien décidés à ne pas laisser Clermont prendre les extérieurs. Accrocheurs dans les phases de ruck, les hommes de Fabrice Landreau ont été les premiers à se mettre en évidence en exploitant les ballons rendus par les Auvergnats et en mettant beaucoup de pression sur les duels aériens. Une stratégie payante qui va leur offrir les 6 premiers points de la rencontre par deux pénalités de Hart. Gênée par un alignement bousculé et un manque de précision face aux perches (3 échecs lors des 3 premiers coups de pied), la machine clermontoise patine mais avance dans le camp grenoblois pour ne plus le quitter en fin de première période. Les « jaune et bleu » accélèrent à la demi-heure de jeu dans le sillage d’un bon Enzo Sanga. Le demi de mêlée joue rapidement une pénalité près de la ligne et déstabilise complètement le rideau du FCG qui après avoir été étiré par Strettle, craque de l’autre côté après une dernière fixation de Gear décalant son capitaine, Thomas Domingo en position d’ailier pour le premier essai de son équipe.  Après la transformation de Camille Lopez, l’ASM reprend la main et peut tourner en tête à la pause.

150828-cr-grenoble-4.jpg
 

 

La patience offre le bonus offensif à Clermont !

 

Clermont revient sur la pelouse avec des intentions et ne tarde pas à reprendre possession du terrain. Les Auvergnats campent dans les 40 mètres adverses où la prise du milieu du terrain par la paire Stanley – Rougerie fait de gros dégâts dans les rangs grenoblois. Le FCG recule, subit, et se met à la faute, récoltant au passage un nombre considérable de pénalités. Sans s’affoler les Auvergnats continuent de mettre leurs adversaires sous pression et finissent par corriger les imperfections qui nuisaient jusque-là à leur rendement. Camille Lopez donne, par deux fois (59e et 64e), un peu d’avance à son équipe qui se détache inévitablement vers sa deuxième victoire de l’année. L’exclusion temporaire de Battle est la goutte d’eau qui fait déborder le vase isérois puisque 2 minutes après une pénal-touche, Fritz Lee s’arrache d’un ballon porté pour débloquer son compteur personnel d’essai pour la saison. Il reste 10 minutes à jouer et le bonus offensif à aller chercher pour les hommes de Franck Azéma qui reviennent aussitôt dans le camp grenoblois pour prendre leurs adversaires à la gorge. Asphyxié le FCG a toute les peines du monde à sortir de son camp et courbe l’échine face à l’attelage clermontois qui aura marqué de son empreinte cette rencontre. Sébastien Vahaamahina, de retour en « jaune » après 3 mois en Bleu, est tout près de faire chavirer le Michelin. Ce sera finalement son coéquipier, Paul Jedrasiak, qui y parviendra en faussant la vigilance de la défense grenobloise dans la zone « zéro », en plein dans l’axe du regroupement. Un essai de vieux briscard, pour le tout jeune seconde ligne qui apprend vite…et (très) bien ! La vidéo demandée ne sera qu’une formalité pour attribuer le bonus offensif au moment où la sirène retentit dans un Michelin ravi.

 

En empochant un deuxième bonus offensif lors de cette deuxième journée de championnat, l’ASM réalise une superbe opération et valide la victoire rochelaise. Un 10/10 mérité qui les positionne tout en haut du tableau d’honneur. En cette période de Coupe du Monde, Clermont aurait pu faire le dos rond… c’est parti pour être beaucoup mieux que cela !

 

150828-cr-grenoble-5.jpg
 

 

Pour l’ASM Clermont Auvergne : 
1. Domingo, 2. Natriashvili, 3. Ric, 4. Jedrasiak, 5. Vahaamahina, 6. Gérondeau, 7. Lapandry, 8. Lee,  9.Sanga, 10.Lopez, 11.Gear, 12. Stanley, 13. Rougerie, 14.Strettle, 15.Abendanon.

Remplaçants :16.Van Der Westhuizen, 17.Chaume, 18.Iturria, 19. Bardy, 20. Bruzulier, 21. Fernandez, 22. Planté, 23.Kotze.


Pour Grenoble : 
1.Barcella, 2.Heguy, 3.Desmaison, 4.Hand, 5.Percival, 6.Kimlin, 7.Best, 8.Grice, 9.Hart, 10.Gengenbacher ©, 11.Battle, 12.Mignot, 13.Willison, 14.Kilioni, 15.Aplon.

Remplaçants : 16.Hegarty, 17.Coulson, 18.Setephano, 19.Vanderglas, 20.Loustalot, 21.Gelin, 22.Farell, 23.Edwards.

à lire aussi