Résumé de match

Une mi-temps pour se dérouiller, l’autre pour dérouler !

image description

5 sur 5 et 25 points pris sur 25 possibles, voici le parfait bilan des hommes de Franck Azéma à domicile depuis le début de saison. La coupure d’une dizaine de jours n’aura fait patiner les Auvergnats qu’une trentaine de minutes avant que la douce dynamique qui berce l’équipe depuis le début de la saison ne vienne à nouveau emporter les « jaune et bleu » dans un rugby offensif et précis que rien ne semble pouvoir arrêter en ce début de saison. Malgré toutes leurs bonnes (et moins bonnes) intentions, les Lyonnais, comme les autres, ont subi la loi de la puissance offensive des hommes de Franck Azéma portés par un Isaia Toeava époustouflant !

 

181125-moala.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps gris, pelouse excellente, 17 848 spectateurs

L’ASM Clermont Auvergne bat LOU Rugby  31-11 (mi-temps : 8-6). Arbitrage Monsieur Trainini
Pour Clermont : 4 essais de Moala (40e et 55e), Betham (64e) et Fischer (74), 3 pénalités de Nanai-Williams (3e) et Parra (43e et 50e) ainsi qu’une transformation.

Pour Lyon : 1 essai de Pelissié (60e), un drop (6e) et une pénalité (25e) de Doussain

Carton jaune : Kayser (37e plaquage haut), Ngatai (43e antijeu) Roodt (71e anti jeu) et Buckle (78e fautes répétées en mêlée)

 

181125-cancoriet.jpg
 

Une mi-temps pour se remettre en jambe

Il fallait bien une trentaine de minutes pour retrouver le rythme de la compétition et les automatismes dans un jeu aussi exigeant que l’est celui proposé par Franck Azéma et ses adjoints. Ainsi les premières minutes furent laborieuses face à des Lyonnais particulièrement agressifs et pénibles dans les zones de ruck. Une pénalité de Nanai-Williams donne pourtant l’avantage aux siens (3e) avant que Doussain ne réponde par un drop quelques minutes plus tard afin de remettre les deux équipes dos à dos. Dans un début de match haché, aucune équipe n’est capable d’’enchainer les temps de jeu et les défenses prennent le pas sur les attaques. Imprécis dans le jeu au pied, les deux formations ne parviennent pas à concrétiser leurs temps forts pendant que les deux packs se livrent une belle explication. Les hommes de Pierre Mignoni ont la possession de balle mais la solidité et la cohésion de la défense auvergnate dresse un rideau de fer que les Rhodaniens n’arriveront jamais à fissurer. Fritz Lee, Damien Chouly et Judicaël Cancoriet veillent aux grains et imposent aux attaquants du Lou un très solde défi physique. Les trois-quarts « jaune et bleu » n’ont que peu de ballons à exploiter et il faut attendre la fin de la première période pour voir une première brèche transpercer la carapace lyonnaise. C’est Alivereti Raka, très discret jusque-là qui allume la poudre et fait voler en éclats les défenseurs adverses. L’action rebondit grâce au soutien de tout le pack montferrandais et après quelques coups du butoir de Cancoriet, Zirakashvili et consorts, l’espace se libère un peu plus loin au large où George Moala fait à son tour parler sa puissance pour inscrire le premier essai de son équipe. A la pause, les hommes de Franck Azéma reprennent la main (8-6) et retrouvent peu à peu leurs automatismes.  

 

181125-toeava.jpg
 

Quand Clermont accélère, personne ne peut suivre…

L’entrée de Morgan Parra, remis de sa blessure au poignet, va encore accélérer le phénomène puisque dès la reprise, la pression exercée par les Auvergnats va petit à petit étouffer les hommes de Pierre Mignoni épuisés par les temps de jeu auvergnats qui ne font que se multiplier. Et comme si cela ne suffisait pas, le LOU jouera à 14 après l’expulsion temporaire de Ngatai, pris par la patrouille et sanctionné pour fautes répétées de son équipe. Un avertissement qui ne calme pas les visiteurs de plus en plus indisciplinés et punis par la précision du jeu au pied du buteur clermontois qui rajoute 3 puis 6 points pour mettre les Lyonnais à une distance désormais convenable (14-6 à la 50e). Les hommes d’Azéma ont désormais tous les ballons et jouent dans le camp d’une équipe lyonnaise réduite à défendre. A la précision revenue, Clermont joue intelligemment et après deux lancements sur Raka, les attaquants « jaune et bleu » l’utilisent en leurre laissant un espace béant dans lequel s’engouffre Nanai-Williams pour faire la différence et donner un caviar à George Moala qui signe son premier doublé de l’année. Lyon répondra par un essai de Pelissié avant que l’ASM ne reprenne sa marche en avant. Dans le sillage d’un Toeava parfait tout au long de la rencontre (de cette saison), les attaquants auvergnats régalent, l’arrière all-black adresse une merveille de passe sautée pour Betham qui après une toupie sur lui-même signe son huitième essai de l’année. Quelques minutes plus tard, l’arrière clermontois relance de façon magistrale en se débarrassant de 3 défenseurs avant d’adresser une nouvelle passe de 30 mètres en pleine course … Une merveille qui envoie Betham de nouveau derrière la ligne. Malheureusement, celui-ci sera refusé pour un en-avant que la règle refuse mais que la beauté du jeu aurait bien aimé accordée… Qu’importe Clermont veut se point de bonus défensif et fait l’assaut d’une défense lyonnaise qui se morcèle en densité et en nombre (2 nouveaux cartons jaunes distribués). Lee est tout proche de marquer, puis Monsieur Trainini sanctionne à 4 reprises la mêlée du LOU emportée par sa rivale sans oser accorder un essai de pénalité tout aussi « accordable » que la passe de Toeava était « refusable ». Mais finalement Clermont aura bien cette petite cerise sur le gâteau que le jeune troisième ligne auvergnat, formé au club (comme 15 joueurs sur la pelouse cette après-midi), Alexandre Fischer ira se chercher tout seul, tout en puissance en s’arrachant sur 30 mètres après une pénalité rapidement jouée par Raka.

Les hommes de Franck Azéma poursuivent leur sans faute à domicile en enchainant une cinquième victoire bonifiée face à des Lyonnais accrocheurs puis dépassés par les fulgurances et le collectif « jaune et bleu ». Après quelques minutes de réadaptation au rythme de la compétition, Clermont a haussé le sien et retrouvé la fluidité de son jeu de ligne et s’est tout naturellement que les Auvergnats reprennent la tête du championnat avant de se déplacer à Montpellier, samedi prochain à 14h45 en ouverture de la 11ème journée de Top14.

 

181125-raka.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Kakabadze, 2.Kayser, 3.Zirakashvili, 4.Timani , 5.Van Der Merwe, 6.Chouly, 7.Cancoriet, 8.Lee (cap), 9.Cassang, 10.Nanai-Williams, 11.Raka, 12.Fofana, 13.Moala, 14.Betham, 15.Toeava.
Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Falgoux, 18.Jedrasiak, 19.Fischer, 20.Parra, 21.Penaud, 22.Naqalevu, 23.Simutoga.

Pour le LOU Rugby

1.Chaume, 2.Ivaldi, 3.Ric, 4.Oosthuizen, 5.Roodt, 6.Puricelli (cap), 7.Cretin, 8.Fourie, 9.McLeod, 10.Doussain, 11.Nakaitaci, 12.Ngatai, 13.Regard, 14.Mignot, 15.Buttin.

Remplaçants : 16.Maurouard, 17.Buckle, 18.Goujon, 19.Gill, 20.Pelissié, 21.Beauxis, 22. Wulf, 23.Gomez Kodela.