Une semaine… presque comme les autres !

image description

 

Après le relâche imposé ce week-end, à la suite du report du match de Champions Cup à Sale, l’ASM Clermont Auvergne a repris le chemin de l’entrainement pour préparer au mieux le court déplacement en terres corréziennes dimanche prochain. Une semaine atypique pour une préparation raccourcie.

 

La préparation de cette rencontre tombe en effet sur la semaine de Noël et donne, s’il en était besoin, encore un peu plus de saveur au derby du Massif-Central.

Quoi qu’il en soit, et comme le souligne Xavier Sadourny, l’entraineur adjoint des auvergnats, il y a des choses qui ne changeront pas : « nous savons que, lorsque nous nous déplaçons à Brive, nous devons de toutes façons nous attendre à un match très disputé et difficile, face à une équipe qui dispose d’un gros collectif et de belles individualités ». Ces matches conservent en effet une dimension un peu particulière surtout pour les supporters des deux équipes et créent toujours une atmosphère spéciale. C’est sans doute un peu moins le cas chez les joueurs, même si Paul Jedraziak, précise que pour « les avoir vécus depuis que je suis en Crabos, je sais ce que cela signifie et je connais l’accueil qui va avec ! ».

Une fois ce décor planté reste désormais à mettre les ingrédients nécessaires pour faire de ce déplacement, un bon déplacement. La question du réveillon de Noël est vite écartée, ce sera en famille, à tendance petit comité, sans excès et en respectant au mieux les mesures sanitaires qui s’imposent. « Chacun a conscience de ses responsabilités et sur ce sujet, je sais que le groupe est tout à fait mature », rassure Xaver Sadourny. Pour répondre aux obligations de repos en ces périodes, la semaine de travail a été remaniée avec deux grosses journées d’entrainement et une mise en place le jour-même du match, avant de prendre le bus pour Brive.

 

Être pragmatique lors des déplacements

 

Cette préparation n’en est pas pour autant été moins intense. « Nous respectons cette solide équipe de Brive et nous savons pertinemment que ce match qui marque la fin des phases aller est très important. Notre préparation est primordiale et c’est à nous de nous adapter à cette semaine un peu particulière » confirme Paul Jedraziak. L’analyse de Sébastien Bézy, de retour à la compétition lors du dernier match contre l’Ulster, va dans le même sens : « Ces Boxing days c’est la fête hivernale du rugby. Cette période représente aussi la nécessité d’être pragmatique, et le moment de prendre des points pour basculer au mieux dans la seconde partie de la saison ».

Tout le monde est à la relance après le bref passage des compétitions européennes. Comme depuis le début de cette saison, chacun sait que la constance, dans ce TOP 14 très disputé, sera l’un des meilleurs gages de réussite. Pour l’opposition à venir il n’est pas question de révolution dans l’approche. « Sur les entrainements de la semaine, nous nous focalisons sur notre jeu, l’utilisation de nos ballons et la maitrise de nos lancements », confirme Xavier Sadourny

Ce n’est donc pas vraiment la trêve des confiseurs pour les clermontois, qui veulent se donner également les moyens d’être performants loin des bases du stade Marcel-Michelin. Nul doute que le passage au révélateur briviste sera riche d’enseignements à l’issue de cette semaine… presque comme les autres !