Une semaine « bizarre » et une échéance importante…

image description

Après un début de semaine agité par l’annonce de Franck Azéma à son groupe et sa direction, les joueurs clermontois ont repris le chemin de l’entrainement avant d’affronter, samedi en début d’après-midi, le SU Agen. Un match de rattrapage que les Auvergnats devront maîtriser pour aller chercher des points là où tous leurs concurrents en ont pris.

« C’est une semaine bizarre » lâche Morgan Parra avant de revenir sur l’annonce de son coach. « Depuis le début de la saison, les semaines le sont toutes mais celle-ci l’est encore plus… » Même si le demi de mêlée clermontois « respecte la décision de l’homme et l’accepte », il sait que c’est « embêtant pour le club et les joueurs » et cela même « si personne ne doute de l’implication de Franck jusqu’à la fin de la saison » comme le principal intéressé le confirme aussitôt. « Je ne vais pas revenir sur les déclarations que j’ai faites en début de semaine mais il est clair que mon envie pour les mois à venir est de rester le même et de me donner à fond comme je l’ai toujours fait pour ce club. Je vais rester spontané, comme je l’ai toujours été et je n’ai qu’une envie : finir fort. » Dans l’attente de nouvelles informations, les joueurs clermontois, qui ont beaucoup discuté entre eux lors de ce début de semaine, se sont donc recentrés et mobilisés sur cette fin de saison à commencer par cette série de trois déplacements (Agen, Montpellier et Paris) qui devrait en dire long sur les ambitions printanières.  La première échéance prendra la forme d’un voyage dans le Lot-et-Garonne où « tout le monde (NDLR : comprendre tous les concurrents aux places qualificatives) a pris ses points » et où forcément les Auvergnats doivent en faire de même. « C’est une évidence que cette équipe agenaise est dans le dur », analyse Morgan Parra, « et comptablement, il faut que nous nous imposions avec tout le respect que nous devons au SUA, mais il faut évidemment faire attention. J’ai été dans cette situation avec Bourgoin à devoir jouer le maintien et je sais que quand on reçoit des gros on peut se dire que sur un match on va se prouver des choses … et parfois, sur une saison, on arrive à en accrocher un ou deux… » Clermont a besoin de points pour solidifier sa position et compte bien sortir sans encombre de ce voyage à Armandie. Pour y parvenir Morgan Parra dresse le carnet de route. « Le danger c’est de prendre le match à l’envers, de surjouer, de faire la passe de trop, de manquer de patience ou de ne pas être propres au niveau de notre conquête… » « On sait que les Agenais ne vont rien lâcher » poursuit Franck Azéma. « Historiquement, c’est une équipe qui a toujours été tournée sur le jeu et le combat. Cela fait partie de leur éducation et même si ils manquent de constance, ils peuvent poser des problèmes à beaucoup d’équipes. »

 

avant-agen.jpg
 

 

Clermont devra donc manœuvrer proprement pour aller chercher des points et plutôt que du danger que représente cette rencontre, l’entraineur asémiste sait que la clé de ce match sera la capacité de ses hommes à délivrer une performance à la hauteur de ses ambitions. « Nous devons être parfaitement concentrés sur ce match et la qualité du jeu que nous produisons ainsi que l’intensité à laquelle nous évoluons. Il y a encore beaucoup de choses où nous devons grandir et progresser dans la constance : nos sorties de camp, notre défense, la manière dont nous tenons le ballon ». Autant de secteurs qui seront dans le collimateur du coach clermontois samedi après-midi plus que la situation sportive compliquée dans laquelle se débat le SUA depuis le début de la saison. Une manière aussi de rester dans la maîtrise sans être impacté par la pression montante du « tout le monde s’y est imposé » dans laquelle ne tombe pas le jeune seconde ligne Thibaud Lanen. « Franchement, quand tu joues à Clermont et quand tu es un jeune joueur comme moi, ta seule ambition est de donner le meilleur de toi-même et de livrer ta meilleure performance. Nous jouons tous les matches pour les remporter, Agen, comme et pas plus que les autres. » La situation du SUA bien loin de tous au classement du Top 14 avec seulement 2 points au compteur ne semble pas dans l’équation auvergnate. La seule opération qui trotte dans la tête des « jaune et bleu » s’articule autour de la septième place qu’occupent actuellement les Lyonnais (avec un match de plus au compteur). Actuellement, l’écart est de 7 points, les Clermontois ont l’opportunité de grossir un peu ce matelas sur la pelouse agenaise. Ce sera tout l’intérêt de cette journée de rattrapage qui remettra les douze premières équipes du championnat au même nombre de matches joués avant d’attaquer la dernière ligne droite de la phase qualificative.