Un déplacement à Toulon, pas une récréation…

image description

Les Clermontois ont profité de la programmation éloignée entre la finale du challenge remportée face à la Rochelle et leur déplacement à Toulon qui clôturera la 25ème journée de Top 14 pour fêter leur titre et récupérer avant de basculer sur les 2 dernières semaines de la compétition régulière. Une période que le staff clermontois a décidé de mettre à profit pour continuer de construire la suite en impliquant, comme Franck Azéma le fait depuis le début de la saison, le maximum de joueurs dans cette fin de saison excitante. Toulon sera tout sauf une récréation pour le groupe de 23 retenus pour aller défendre les couleurs de l’ASM Clermont Auvergne sur la pelouse de Mayol.

Certes, ce match de la 25ème journée de Top 14 entre des Clermontois déjà qualifiés directement pour les demi-finales et des Toulonnais qui n’ont plus rien à jouer depuis de longues semaines, n’aura pas un enjeu sportif démesuré. Il n’en demeure pas moins qu’un voyage à Mayol reste un évènement particulier dans une saison et le souvenir du cinglant 49 à 0 encaissé en milieu de saison dernière est encore dans les mémoires pour rappeler qu’un voyage dans le Var avec les mains en haut du guidon se paye cash. Pas question donc de prendre ce match à la légère comme l’affirme sans détour le coach clermontois, Franck Azéma. « Nous sommes focalisés sur ce match à Mayol qui sera l’occasion pour nous de montrer que nous avons basculé après la victoire en Challenge. Les joueurs ont eu suffisamment de temps pour profiter et récupérer, désormais je sens beaucoup de sérieux et d’application dans cette semaine de travail. Nous avons capitalisé de la confiance lors de la campagne européenne, c’est toujours intéressant. Ce le sera également de voir comment nous nous comportons et ce que nous sommes capables de produire au bord de la Rade. » Pas de relâche et encore moins de décompression à trois semaines d’une demi-finale qui est déjà dans le collimateur de tout l’ensemble du groupe auvergnat. « Nous sommes à un moment de la saison où tout le monde a envie d’être performant et où il est important de concerner l’ensemble de nos joueurs », poursuit Franck Azéma. « Tout le monde doit se mettre au service de l’équipe pour construire sur les semaines à venir en gagnant encore en précision et en montrant notre tempérament. Entre les entrainements et les deux matches à venir avant la demi-finale nous allons pouvoir voir sur qui compter. »

Le même son de cloche raisonne du côté des joueurs clermontois qui ont rapidement basculé après un week-end victorieux et festif. « Ce serait faux d’affirmer qu’il n’y a pas de pression sur ce match face au RCT », affirme Rémy Grosso. « C’est vrai que nous avons fait le boulot lors de notre campagne européenne, mais nous changeons de compétition et nous gardons les mêmes ambitions pour le Top 14. Tout le monde a envie de monter ce qu’il est capable de faire sur les gros matches. Le contexte pourrait laisser croire au relâchement, mais ce n’est pas du tout le cas, tout le monde est focalisé sur cette fin de saison dont le déplacement à Toulon est la prochaine étape. » Le Brennus ne choisira son vainqueur que dans un mois.  D’ici là, beaucoup de choses peuvent encore se passer ainsi, la priorité du staff clermontois est de garder tout le monde sur le front « prêt à livrer le meilleur d’eux même pour l’équipe ». « Franchement, nous ne faisons pas de calcul », précise le coach des « jaune et bleu ». « En fonction de l’état de forme des joueurs et de leur niveau de fatigue et aussi des rotations que nous souhaitons, nous faisons des choix mais l’idée reste de présenter l’équipe la plus compétitive du moment chaque semaine et de permettre au plus grand nombre de s’exprimer. Tout le monde doit se tenir prêt. » C’est le cas de Charlie Cassang qui entrera ainsi dans la rotation lors de ces dernières semaines. « C’est vrai que c’est une pression supplémentaire, mais je suis à la disposition du coach depuis le début de la saison et je travaille beaucoup depuis quelques semaines comme l’ensemble de l’équipe pour répondre présent lors de cette dernière ligne droite. Je prends cette opportunité comme un beau challenge pas comme une lourde pression. Nous avons 2 matches de haut niveau pour préparer la demi-finale, nous allons les aborder avec beaucoup de sérieux. » Judicaël Cancoriet qui avait fait son retour à la compétition face à Perpignan est également concerné par cette fin de saison à son plus grand bonheur… « A un moment, il n’était pas question de reprendre avant la fin de saison et grâce au travail de tous j’ai pu gagner quelques semaines et retrouver les copains plus vite que prévu. Désormais, ce n’est que du bonus, du pur plaisir et j’ai hâte de pouvoir m’exprimer à nouveau. On se prépare à un match avec beaucoup d’intensité pour la dernière sortie de la saison du RCT à Mayol, à nous de répondre présent. » Il ne reste que 2 rencontres pour continuer de construire, d’engranger de la confiance et des certitudes avant les phases finales, les Auvergnats n’ont pas l’intention de gâcher ces deux dernières opportunités.