Présentation du Montpellier Hérault Rugby en chiffres…

image description

Coup de projecteur sur les hommes de Vern Cotter qui viendront jouer leur saison sur la pelouse du Michelin samedi à 16h15. Dans une lutte à quatre avec les Rochelais, Castrais et Racingmen, il n’y a de la place que pour 3 prétendants. A travers cette présentation vous apprendrez que les Héraultais sont l’équipe en forme de cette fin de saison avec 7 victoires lors des 8 derniers matches mais aussi que leur Michelin leur réussit bien puisqu’ils restent sur une série de 4 victoires consécutives ce que personne n’était jamais arrivé à faire avant eux… En chiffres

 

2 joueurs sortis après protocole commotion ! Fulgence Ouedraogo (7ème minute) et Louis Picamoles (21ème)  ont dû quitter leurs coéquipiers dimanche dernier lors de la première période. Deux sorties qui n’ont pas empêché les Héraultais de s’imposer mais qui pourraient bien priver les deux joueurs de leur déplacement au Michelin, à suivre…

4 victoires au Michelin (série en cours) ! Les Montpelliérains se sont imposés lors de leurs 4 dernières venues en Auvergne. Souvent au terme de match très serrés (3 bonus défensif pour Clermont), les Héraultais ont depuis 2014 remporté tous leurs matches en Auvergne. Aucune équipe n’a fait mieux depuis l’ère du professionnalisme face à l’ASM. Avant cette série, ils ne s’étaient jamais imposés au Michelin lors des 16 premiers affrontements entre les deux équipes.

4 clubs pour 3 places ! Grâce à un excellent finish lors des dernières journées, les hommes de Vern Cotter se sont invités à la bataille finale que se livreront le Racing 92, Castres, La Rochelle et donc Montpellier pour les 3 dernières places qualificatives. Actuellement sixièmes du Top 14, les Héraultais ont leur destin en mains puisqu’une victoire bonifiée les qualifierait quelques que soient les autres résultats. Ils peuvent aussi espérer un (au moins) aussi bon résultat que les Rochelais (qui reçoivent l’UBB) ou un faux pas de Castres qui (reçoit Toulon) ou du Racing (en déplacement à Agen).

5 victoires et un nul pour le MHR à l’extérieur. Soit 26 points en comptant les 4 points de bonus défensifs supplémentaires ramenés dans l’Hérault. Les Montpelliérains se sont imposés à Perpignan, Agen, Toulon, Pau et Castres (match nul à Bordeaux). Seuls le LOU et Toulouse sont parvenus à laisser repartir les joueurs du MHR sans le moindre point.

7 victoires lors des 8 dernières rencontres. Depuis la 18ème journée de Top 14, les Montpelliérains (alors 9ème à 10 points de la qualification) ont réalisé le meilleur parcours de cette fin de saison avec 7 succès lors des 8 derniers matches. Seuls les Racingmen sont parvenus à les faire tomber d’un petit point (26-25) au terme d’un match qui a longtemps été dans les mains héraultaises avant qu’Henry Chavancy ne libère les « ciel et blanc » à 3 minutes de la fin du match.

22 matches joués par Yvan Reihac, le jeune centre héraultais, excellent la semaine dernière face à Paris, est le joueur le plus régulier de Vern Cotter. Il a disputé 1407 minutes de jeu pour 7 essais inscrits (2nd marqueur du club derrière Louis Picamoles : 9 essais), il a également réalisé 17 franchissements et battu 46 défenseurs.

27 ballons perdus en mêlée cette saison ! Les Montpelliérains ont ainsi la mêlée la moins stable du championnat. Même s’ils sont dans le milieu du tableau au niveau des ballons gagnés (20) ils perdent plus de ballons qu’ils n’en gagnent au contraire des Auvergnats qui possèdent la mêlée la plus conquérante du Top 14 avec déjà 35 ballons pris à leurs adversaires dans ce secteur.  

 

190521-mhr-2.jpg
 

37 passes après-contact pour le seconde ligne du MHR, Jacques Du Plessis. Second du classement derrière l’ancien clermontois Noa Nakaitaci, le sud-africain a réalisé l’exploit de devancer le Fidjien Leone Nakarawa (35), redoutable dans ce secteur. Débordant d’activité, le sud-africain reconnaissable à sa chevelure hirsute est très dangereux à l’image de son dernier match où ses statistiques sont impressionnantes (18 charges, 4 passes après-contact, 10 plaquages).

47 plaquages manqués par le centre Springbok Jan Serfontein. Le joueur montpelliérain est ainsi le joueur ayant raté le plus de plaquages cette saison en championnat 47 sur les 167 tentés soit un taux de réussite de 77%. Fulgence Ouedraogo est lui toujours aussi efficace avec (dans le même ordre de grandeur) 153 plaquages tentés et seulement 8 ratés pour un taux de réussite remarquable de 95% !

50 mètres gagnés en moyenne par match par Nemani Nadolo ! Le surpuissant centre fidjien du MHR fait partie des terreurs du championnat. Même s’il fut plus discret que la saison passée et que ces interventions sont plus irrégulières, il reste un véritable danger. Ainsi, il est le joueur du MHR qui gagne le plus de terrain avec le ballon, soit 50m par match disputé !

263 points encaissés à l’extérieur ! Aucune équipe ne fait mieux que les hommes de Cotter qui possèdent la meilleure défense du championnat à l’extérieur avec une moyenne de 22 points encaissés par déplacement. Difficiles à manœuvrer, les Héraultais seront tout sauf simple à jouer samedi sur la pelouse du Michelin. Une préparation idéale avant de débuter les phases finales pour les Clermontois.